Essaouira Mogador ..Trouvez votre appartement de vacances au meilleur prix

Essaouira  Mogador ..Trouvez votre appartement de vacances au meilleur prix

Le festival Gnaoua (articles choisis)

Depuis 9 ans, le Festival Gnaoua et Musiques du Monde a fait bien du chemin, en rassemblant, année après année, de nouvelles volontés, idées et contributions. Peu à peu, le cercle des passionnés s'est élargi, enrichissant ainsi l'univers artistique et humain du Festival.


La musique Gnaoua s'est révélée être un élément fédérateur, une source d'inspiration pour tous, et a su attirer la curiosité et l'intérêt de chacun, musiciens, journalistes, amoureux de la culture marocaine ou simples amateurs de musiques du monde, venus prolonger la magie du Festival.

GNAOUA & LILAS

L
es Gnaoua sont les descendants d'anciens esclaves originaires d'Afrique Noire. Constitués en confrérie à travers le Maroc, les Gnaoua sont des maîtres musiciens (maâlem), des joueurs de crotales, des voyantes, des médiums et des adeptes.

Leurs pratiques, à la fois musicales, initiatiques et thérapeutiques, mêlent des apports africains et arabo-berbères. Bien que musulmans, les Gnaoua fondent leur spécificité sur le culte des jinn (esprits) et leurs rites ont conservé nombre de traits propres aux cultes de possession africains.

La cérémonie la plus importante et la plus spectaculaire des Gnaoua est la Lila, dont la fonction est essentiellement thérapeutique.

Durant la célébration, le maâlem, accompagné de sa troupe, appelle les saints et les entités surnaturelles à prendre possession des adeptes, qui s'adonnent alors à la transe.

Les instruments utilisés sont : le luth-tambour à trois cordes (guembri), les crotales (qraqeb) et les tambours (ganga).
Ce rituel est comparable au vaudou d'Haïti et à la macumba du Brésil.

La musique des confréries -dont seule la dimension profane est montrée au public du festival- recèle un tel potentiel qu'elle a suscité une vague d'émules en route assurément vers les scènes internationales.


 

LEXIQUE
Gnaoua : pluriel de gnaoui. Terme générique qui inclut les membres de la confrérie comme les maîtres musiciens, les joueurs de crotales, les voyantes thérapeutes et les adeptes affiliés à la confrérie.
Maâlem : maître de cérémonie
Moqadma : prêtresses
Tallaâtes, chouwafates ou arifates : voyantes - thérapeuthes
Mlouk : entités surnaturelles
Guembri ou Hajhouj : luth-tambour à trois cordes
Aouicha : petit guembri
Qarqabates ou qraqech : crotales
Tbel : tambour
Ftouh errahba : début du répertoire mlouk
Derdeba ou Lila : cérémonie du rite de possession
Hal ou jedba : transe
Koyo : répertoire musical antéislamique



Que cette chaîne humaine continue d'alimenter ce festival qui est, avant toute chose, une grande fête de l'amitié !!




14/11/2006
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres